RCA: la deuxième édition du festival « Bangui fait son cinéma » en présence de Gohou et Digbeu

0
188
De gauche à droite les humoristes ivoiriens Gohou Michel et Digbeu Cravate, le président centrafricain Touadera et sa ministre du tourisme, des arts et culture Jennifer Sarayeva@crédit photo Marly Pala

Par Marly Pala

Bangui 22 novembre 2021—(Ndjoni Sango) :  Bangui accueille, du 20 au 28 novembre 2021, la deuxième édition du festival de films « Bangui fait son cinéma ». Un festival international des  films africains et afro-descendants, parrainé par Michel Gohou et Digbeu Cravate, tous deux, humoristes-comédiens ivoiriens. Le lancement officiel a eu lieu le samedi 20 novembre dans la salle de réunion du Complexe scolaire international Galaxy de Bangui en présence du Chef de l’Etat Faustin Archange Touadera et de plusieurs personnalités, venues pour la circonstance.

La République Centrafricaine commence à se faire connaître aux yeux du monde dans le domaine des arts et culture. Après la première édition du festival de films tenue les 7 et 14 novembre 2020, place aujourd’hui à la deuxième édition de ce festival. Cet évènement met en exergue, des films réalisés par les africains dans le monde afin d’en donner une image positive.

« Bangui fait son cinéma » est une initiative de la cinéaste centrafricaine Pauline Sylviane Gboulou Mpapondo et vise à mettre la lumière sur les arts cinématographiques dans le pays de Barthélemy BOGANDA.

A en croire Digbeu Cravate, artiste-comédien ivoirien et coparrain dudit festival, cet évènement vient changer l’image du Centrafrique contrairement à la pensée de tout le monde : « Ce festival interpelle tout le monde et explique les réalités de ce pays, contrairement à ce que les gens pensent ailleurs. Car, de loin, lorsqu’on entend Centrafrique, on pense à la guerre, à la discorde. Ce qui n’est pas le cas. Et je suis fier de mettre pied dans ce beau pays pour cette deuxième édition. Si on dit que Bangui fait son cinéma, c’est maintenant. Et nous croyons que beaucoup des films se réaliseront en République centrafricaine, pourquoi pas la série de Ma Famille », a affirmé l’artiste ivoirien.

Un honneur pour Sylviane Gboulou, initiatrice de ce festival qui avoir atteint l’objectif : « Je suis très satisfaite et honorée en même temps. Car, je vois des personnalités parmi lesquelles, le Chef de l’Etat qui ont répondu présents malgré leurs agendas chargés, vraiment je suis émue. Le festival de cette année est une nouveauté, car cette fois, les réalisateurs de chaque film sélectionné sont là pour échanger et expliquer l’importance du film que chacun réalise, mais aussi des membres du jury venus de différents pays pour pouvoir sélectionner les meilleurs films », a-t-elle expliqué.

Cette deuxième édition du festival des films se tiendra du 20 au 28 novembre de l’année en cours, dans la capitale centrafricaine mettra en contact, des cinéastes centrafricains locaux et ceux de la diaspora. Et 32 films sélectionnés, seront projetés et les meilleurs seront triés par les membres du jury.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires