RCA: deux militaires français arrêtés à l’aéroport de Bangui

0
56

Par Erick Ngaba

Bangui 12 janvier 2023–(Ndjoni Sango):  Deux militaires français ont été arrêtés mercredi à Bangui par les forces de l’ordre de la République centrafricaine. Les deux suspects, détenteurs de badge de la Mission onusienne de maintien de paix (MINUSCA) sont arrivés dans la capitale centrafricaine sans visa d’autorisation.

C’est à l’aéroport de Bangui leur arrestation a eu lieu. Débarqués à d’Air France, les deux suspects tous de nationalité française sont atterrés à l’aéroport international de Bangui Mpoko.

C’est pendant la formalité que les agents de police aéroportuaire ont remarqué que les militaires français sont en infraction avec la loi du pays car n’ayant pas de visa autorisant leur arrivée à Bangui.

Aussitôt, une enquête est diligentée par les autorités centrafricaines pour faire la lumière sur cette affaire. Dans un communiqué, la MINUSCA a confirmé les faits tout en indiquant que des discussions sont engagées avec les autorités du pays.

« La MINUSCA est en contact actuellement avec les autorités nationales centrafricaines afin de résoudre la situation« , a indiqué le communiqué de la mission qui souligne que les deux militaires français sont des « consultants internationaux« .

Ce n’est pas la première fois que des militaires français tombent dans le filet des forces de l’ordre en République centrafricaine. Ils sont souvent accusés d’être derrière les manœuvres de déstabilisation et d’atteinte à l’autorité de l’Etat dans le pays où ils sont mal vus.

Décembre dernier, sous la pression des organisations de la société civile, la force française présente dans le pays depuis l’époque coloniale.

Et la question que l’on se pose est de savoir pourquoi débarquer dans un pays sans le visa ? Pourquoi la Minusca n’a-t-elle pas informé les autorités centrafricaines de l’arrivée de ces deux suspects ? Affaire à suivre.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires