RCA : l’Agriculture, une fierté de l’économie par le passé

0
351
Centrafrique-agriculture-Ndjoni-Sango
Une femme travaillant dans son champ en RCA

Par Erick NGABA

Bangui 27 Mai 2020—(Ndjoni Sango) : La République centrafricaine, pays enclavé, tire bénéfice de son économie dans les fiscs mais notamment dans l’agriculture. Le secteur agricole a été, par le passé, à la base de l’économie centrafricaine s’il faut mettre l’accent sur ce secteur afin d’amorcer le développement de la République centrafricaine.

Les observateurs de la vie font savoir que l’économie centrafricaine repose sur l’aide internationale, à travers l’appui budgétaire, alors qu’il y a bel et bien des secteurs propices et pourvoyeurs d’emploi.

Le gouvernement centrafricain a aujourd’hui compris la nécessité de promouvoir le secteur agricole rapporte des sous dans la caisse de l’Etat, et qui crée par la même occasion de l’emploi. C’est un secteur qui fait développer plusieurs pays en Afrique, à l’exemple du Burkina-Faso.

Le coton, le café, l’arachide, le maïs, la céréale, le manioc, sont des produits agricoles de font le bonheur des foyers en République centrafricaine. La population paysanne ne vit que des activités agricoles pour se nourrir, assurer la scolarité et la santé des enfants, et développer les régions, à travers les échanges commerciaux. Pas besoin de rappeler que les activités agricoles permettent de consolider la paix et la cohésion sociale.

Le secteur agricole contribue à la réduction de la Pauvreté et à l’amélioration de la sécurité alimentaire et nutritionnelle d’une manière durable. Par-là, on voit une possibilité de booster l’économie centrafricaine.

Personne ne peut aujourd’hui remettre en cause les avantages que le développement du secteur agricole peut présenter dans un pays. Car, face à la crise économie que font face les pays de la sous-région de l’Afrique centrale provoquée par la chute du prix des produits pétroliers, il faut divertir l’économie.

La République centrafricaine ne manque pas aujourd’hui d’une politique de développement agricole. Il suffit de se donner les moyens et d’encourager la population agricole à se lancer massivement dans la production pour que la RCA puisse sortir de l’impasse.

Dès leurs prises de fonction, les autorités actuelles ont relancé le secteur agricole avec l’appui des partenaires au développement.  C’est ainsi que la filière coton renait aujourd’hui de ses cendres.

0 0 vote
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments